AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Norns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Norns   Mer 10 Sep - 22:27

LES NORNS





INTRODUCTION

Comme certains l'auront peut-être remarqué, on croise, maintenant, de plus en plus de norns en RP. Ayant une certaine expérience en ce qui concerne cette race, je me permets donc de faire un récapitulatif des points essentiels ou à connaître pour jouer et surtout comprendre ceux-ci. Je compléterais ce message au besoin. Avant tout, n'hésitez pas à lire le Wiki du jeu au calme, qui comprend pas mal d'informations à ce sujet, et sans doute un grand nombre de celles qui suivront. N'hésitez pas aussi à me mp en cas de questions, je me ferrais un plaisir d'y répondre.



PHYSIOLOGIE

Avant de s'intéresser à la culture norns, il est nécessaire de se pencher d'abord sur leurs physiologies. Les norns ont une apparence d'humains. De très grands humains. Leurs tailles moyenne est de deux mètres cinquante, de vrai géants, en somme. De proportions plus grandes, ils sont d'une force bien supérieur à des humains, hommes ou femmes. Une norne, elle aussi, demeure plus forte qu'un homme humain. Ils peuvent vivre aussi jusqu'à 120 ans, bien qu'ils soient très peu à mourir de vieillesse. Les norns, en effet, n'ont d'humains que l'apparence.

Ils sont métamorphes, et peuvent se transformer en une créature ressemblant à un des quatre esprits de la nature majeurs (voir plus bas). Ils ont néanmoins bien plus de facilité à se transformer en leurs esprits totems. Les armes et vêtements portés par le norn, lorsqu'il se transforme, sont absorbés. La transformation est décrite comme un grand flou, où le corps se solidifie, mais personne n'en sait plus. Bien que cela ne soit pas dit clairement, on peut supposer qu'une fois transformé, ils soient bien plus puissant et rapide.

D'après Krannxx, un asura ayant participé à une expédition pour retrouver la griffe du Khan-Ur, les norns libèrent une énorme quantité de chaleur au moindre effort. Cela explique en partie certaines de leurs tenues culturelles (notamment la T3 lourde). Cette chaleur leur permet de survivre dans les Cimefroides. Néanmoins, elle n'en est pas pour autant suffisante pour survivre quand le froid se fait trop grand (tempête dans les régions les plus reculées, etc). Le froid permet, plus ou moins, de garder leurs corps à la bonne température. Un norn se trouvant dans des régions plus chaudes souffrira bien plus que toutes les autres races de la chaleur.



RELIGION

Les norns ont une religion chamanique. Ils ne vénèrent pas les esprits, mais les révèrent. Ceux-ci représentent les vices et les vertus, souvent complexes, des animaux qu'ils représentent. Ils ont toujours été là pour guider les norns, et, lorsqu'ils n'offrent pas leurs aides, cela signifie simplement que celle-ci n'était pas nécessaire.

Parmi les chamanes, on note la présence de Havrouns. Ils peuvent traverser les brumes à volonté, sans avoir besoin de portail, pour entrer en contact avec l'Esprit dont ils sont associés. Ils choisissent leurs héritiers avant de mourir. Malgré le tempérament résolument « tout pour sa gueule » des norns, les havrouns, la plupart du temps, très respecté, car ils sont en quelque sorte la voix de leurs Esprits.

Lors du réveil de Jormag, quatre esprits sont partis le combattre, pour laisser aux norns le temps de fuir. Dolyak, Aigle, Carcajou, et Chouette. La mort de Chouette fut confirmé par son Havroun. Les autres esprits n'ayant pas eu d'Havrouns depuis des années, il est, pour eux, impossible de savoir s'ils sont morts ou non. Pour ma part, j'ai tendance à considérer qu'ils ont bien été détruit, tant qu'ANet n'aura ni confirmer ou infirmer la chose.

Quatre Esprits ont guidé les norns lorsqu'ils ont fui Jormag. Ils sont maintenant les plus répandus.

Ourse : et oui, une femelle ! Cet Esprit ne représente pas la force, contrairement à ce que beaucoup pensent. En effet, cela est bien plus complexe. Il représente le courage et l'autonomie, la vigueur et l'indépendance.

Corbeau : représente l'astuce, la ruse, la connaissance, la clarté d'esprit et la clairvoyance. Il est aussi associé à l'esprit des morts.

Panthère des Neiges : elle représente aussi l'autonomie. Elle incarne la discrétion, la jovialité, la stratégie et la désinvolture face au danger. On peut la voir, grossièrement, comme un Esprit festif quand il est tranquille, mais terriblement dangereux au combat.

Loup. Il nous inculque les vertus de la loyauté, mais aussi la férocité et la force du plus grand nombre. Il est très souvent invoqué pour aider les norns à traquer leurs cibles.

Ceux-ci sont les quatre esprits majeurs. Il y en a néanmoins de nombreux autres. Certains ne sont vénérés que dans certains lieux des Cimefroides, et d'autres sont considérés comme indignes de révérence, leurs aide n'étant jamais ou trop peu nécessaire.

Les dieux humains, eux, sont aussi reconnus par les norns, qui les appellent les « Esprits de l'actions ». Ils n'utilisent pas les noms que leurs donnent les humains. Par exemple, Balthzar est Guerre, et Kormir, Connaissance.

Les norns reconnaissent aussi l’existence d'autres forces. Il n'est pas dit qu'ils soient vues comme des esprits aussi, mais c'est fort possible. Parmi c'est forces de la nature, on trouve, entre autres, la Montagne, les Saisons, le Feu, les Ténèbres. Ils sont vues comme des défis à surmonter, ce qui correspond bien à la culture norns. Et quand on parle de culture...



CULTURE

Alors, autant le dire tout de suite : les norns ne pensent qu'à leurs gueules. Leurs plus grand désir est d'avoir une légende à leurs nom, peu importe le type : tuer un ennemi légendaire, faire une prise sensationnelle, ou devenir le meilleur cuisinier des Cimefroides, c'est du pareil au même. Ils ne craignent pas la mort, car ils pensent que leurs légendes leurs survivront, et que mourir au combat, finalement, est un gage d'immortalité. A l'inverse, leurs plus grande crainte est de devenir faible et de finir oublié. Ils espèrent que les skaalds/bardes (suivant la région), chanteront leurs exploits. Ceux-ci sont, d'ailleurs, très respectés chez les norns, car c'est grâce à eux que leurs noms resteront dans les mémoires.

Les norns sont jugés sur leurs actes. Ainsi, ils peuvent accepter, voire même trouver respectable quelqu'un mépriser par les autres races. C'est le cas notamment des fils de Svanir. Pour les norns, tout les moyens sont bons pour avoir du prestige. Sortez de votre tête l'idée du méchant fils de Svanir qu'il faut éradiquer, car il n'y a pas vision plus erronée. Les norns ont une vision très individuelle de la vie, et, pour eux, un fils de Svanir n'est qu'un norn parmi tant d'autres.

Ils sont aussi, et malgré tout, une race fière et chaleureuse. Ils s'emportent facilement, parfois pour un rien, mais se réconcilient tout aussi vite. Généralement optimiste, la défaite est un mot absent de leurs vocabulaires. Celle-ci n'est considéré que comme un énième défi.

Ce sont avant tout une race de chasseur. Le pistage et la discrétion font partie de leurs cultures. Ne pas savoir chasser est très déshonorant pour eux. Les norns ne cultivent rien, tout simplement car il est impossible de cultiver quelque chose dans les Cimefroides, hormis très au sud. On trouve donc en général de la viande sur les tables, ou des baies ramassé, quand le climat n'est pas trop froid.

Dans ces conditions difficiles, les norns préfèrent le troc au marchandage. L'argent n'a que peu de valeur, et n'est en général utilisé que pour traiter avec les marchands humains de passage. Aider à la reconstruction d'un Pavillon, coupé du bois, ramener une bête suffit généralement.

A noter, les norns n'ont aucune pudeur. Il suffit de voir leurs tenues, ou bien la disposition des lits à la Grande Loge d'Hoelbrak. Dormir à quatre dans un même lit n'a rien de choquant ou d'étonnant, tout comme se baigner nue à plusieurs (on peut voir une scène de ce genre, d'ailleurs, aux sources chaudes, dans les contreforts du voyageur, où un norn partage son bain avec trois autres femmes).

Ils baignent aussi dans l'alcool, de nombreux concours de « compétence » ont lieu lorsqu'ils sont saouls.



GOUVERNEMENT

Les norns n'ont pas de gouvernement, et ne se considèrent pas comme une nation. Ils se rassemblent seulement pour traquer une proie très dangereuse, ou contre un ennemi puissant. Restant avant tout solitaires, ils acceptent néanmoins de suivre, en tant que chef, pour un temps, les norns ayant accomplit de grands exploits ou qui sont les plus aptes à prendre une décision dans un cas spécifique.



NOMS

Il existe deux manières de nommer un norn. La première est d'utiliser le suffixe -döttir (pour les femmes) ou -son (pour les hommes), après le nom d'un norn qu'ils apprécient particulièrement, que ce soit pour ses actions ou à cause de leurs relations. Ils peuvent aussi choisir de prendre un nom en rapport avec un fait prestigieux qu'ils ont effectué, ou de n'en prendre aucun.



A NOTER

_Les Kodans pensent que les norns, avant, étaient une de leurs tribus. Celle-ci s'égara, s'affaiblit, et obtint le pouvoir de se transformer pour survivre. Cela est contraire à l'avis des norns, qui voit la métamorphose comme un don des Esprits. Actuellement, il est impossible de savoir comment les norns ont vu le jour.

_Les norns ont plusieurs points communs avec les Vikings. Outre leurs noms, ils n'ont aussi pas peur de mourir au combat, et espèrent être reconnus et chanter dans les légendes.

_ Lors de leurs créations, les trois mots qui ont été choisi pour définir les norns furent : indépendance, légende et passion.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Norns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Songe :: GUILD WARS 2 :: INFORMATIONS SUR L'HISTOIRE DE GW2-