AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Leila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minara Leila
Minarapedia
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Les Leila   Mar 4 Nov - 8:43

(Ce n'est pas vraiment un BG mais ce sont les informations que vos persos peuvent avoir en faisant quelques recherches ou en ayant certaines caractéristiques qui justifieraient l'accès à ces informations (par exemple, être noble et être au courant de ce qui se passe) ).

Réputation en général :
Les Leila sont connus pour être des pro-mages. Ils ne se marient qu'avec des utilisateurs de la magie et selon les plus extrémistes, ils n'hésiteraient pas à déshériter ceux de leurs enfants qui ne suivraient pas cette voie ou qui ne seraient pas assez puissants dans cette discipline . Ils sont extrêmement fiers de leurs origines Ascaloniennes et ont des opinions très conservatrices. Cependant, il est souvent rappelé qu'ils ont un domaine dans les Cimesfroides et que c'est leur vraie patrie, dont ils tireraient leur attitude froide et distante. Elyss Leila serait le seul un tant soit peu sympathique.


(Dans un contexte rp, la suite est à prendre comme les notes préparatoires en vue de la rédaction d'une biographie familiale commandée par le Baron Ethan Leila de son vivant. Ne sont notés que les faits d'intérêt et connus.)

~250-350 AE : Elyssa Leila quitte Orr pour le Royaume d'Ascalon. Elle s'installe aux abords d'Ascalon dans la région des Cimesfroides.
.
.
.
1040 AE : La famille des Leila est anoblie sous forme de baronnie pour soutien au roi Adelbern lors de la 3ème Guerre des Guildes.
.
.
.
1070 AE : La Baronnie perd son unique héritière lors de la Fournaise .
1074 AE : Naissance d'Elyss VI « Le Bâtard » le 10 de la saison du Phénix.
.
.
.
1165 AE : L'exode des Leila du au réveil de Jormag les conduit à Noirfaucon.
.
.
.
1302 AE : Le Baron Ethan Leila, la Baronne Moira et leur fille, Alenn quittent Noirfaucon pour le Promontoire Divin.
Naissance des héritiers Elyss VII et Minara II le 52 de la saison du Phénix.
1314 AE : Alenn Leila s'engage dans l'avant-garde d'Ebon .
1320 AE : Disparition d'Alenn Leila.
1325 AE : Mort du Baron Ethan le 59 de la saison du Phénix. Elyss VII devient Baron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minara Leila
Minarapedia
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Les Leila   Mar 4 Nov - 8:43

Ethan Leila (1259 AE-1325 AE) Elémentaliste de magie d'eau et de glace.

(notes préparatoires)
Né à Noirfaucon, il perd ses parents relativement jeune lors d'une attaque Charr, il hérite du titre à 18 ans et cohabite avec sa cousine Lora, la seule à porter le nom de Leila avec lui. Il épouse tardivement une Ascalonienne, Mellya Payne, de noble extraction mais celle-ci ne survit pas à la naissance de leur fille Alenn. Quelques années plus tard, il épouse Moira Tars, unique héritière d'une famille bourgeoise et quitte Noirfaucon pour le Promontoire Divin, prétextant une grossesse difficile de celle-ci. Il ne retourne jamais à Ascalon mais garde celle-ci pleinement ancrée dans sa façon d'éduquer ses enfants, dans ses attitudes et ses positions en politique. N'ayant pas droit à un siège au Conseil des Ministres en raison de sa nationalité Ascalonienne, il n'a jamais caché ses opinions et son opposition à la création du Carnaval et autres activités en vue de divertir les habitants de la guerre continue avec les centaures. Il maintient des liens constants avec les érudits passionnés d'Ascalon tout en songeant à l'élevation de sa famille. Il trouve la mort lors d'un accident de transport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minara Leila
Minarapedia
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Les Leila   Mar 4 Nov - 8:44

Génération des Jumeaux :

Elyss Leila VII (1302 AE-) Nécromant d'affinité spectrale.

(Faits à retenir pour biographie future)
1302 AE : Naissance le 52 de la saison du Phénix au Promontoire Divin. Issu d'Ethan Leila et de Moira Tars. Fait héritier direct. Baptisé sous la bénédiction de la déesse Kormir.
1323 AE : S'engage chez les Veilleurs avec la bénédiction paternelle, devient rapidement Tacticien pour coordonner les déplacements en régions occupées par des fantômes de victimes du Feu Bélligérant.
1325 AE : Est rapatrié au Fort des Veilleurs suite à une blessure faite à Orr, obtient le statut de réserviste. Rentre au Promontoire Divin et succède à feu son père. Obtient un siège au Conseil des Ministres.
1326 AE : Fait la commande d'une expédition dans le manoir de la Descente, récupère de nombreux artefacts et ouvrages.

Minara Leila II (1302 AE-) Elémentaliste d'air et de foudre.

(Faits à retenir pour biographie future)
1302 AE : Naissance le 52 de la saison du Phénix au Promontoire Divin. Issue d'Ethan Leila et de Moira Tars. Faite héritière, est destinée à seconder son frère jusqu'à son mariage. Baptisé sous la bénédiction de la déesse Lyssa.
1320 AE : Est fiancée à Damian Longlake, le 5 de la saison du Colosse.
1321 AE : Rupture des fiançailles le 25 de la saison du Phénix pour cause de mort du fiancé.
1324 AE : Quitte le Promontoire Divin pour gérer les affaires de la famille à Noirfaucon.
1325 AE : Retour dans le milieu mondain du Promontoire Divin. Négociations avec le Comte Garrard Hereby en vue d'une alliance des deux familles.(Quelques mois?) Rupture des négociations.
1326 AE : Annonce de ses fiançailles avec Castiel Woodchuck, le 10 de la saison du Zéphyr.
1326 AE : 75 de la saison du Phénix, épouse Castiel Woodchuck et devient Minara Woodchuck. Perd ses droits d'héritage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minara Leila
Minarapedia
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Les Leila   Mar 4 Nov - 8:47

Annexes:

Documents d'Elyss Leila (VII):

La fumée… J'aime cet immatériel, j'en ai besoin. Plus le temps passe et plus cet impalpable m'attire et m'apaise. Je me suis souvent demandé si c'était une forme de lâcheté, de fuite en avant… Mais je ne crois pas. C'est ce que je suis au final, c'est mon garde-fou et ma honte…
Je n'aime pas ce que je suis devenu… Non, ce que je suis réellement. Je me complaisais dans mon incomplétude, je préférais ne pas savoir, ne pas voir… Mais au final, quand on commence à voir son univers tomber en lambeaux, il devient difficile de continuer à se mentir à soi-même. Je suppose qu'il aura fallu la mort d'un innocent pour me le faire voir. Je ne le regrette même pas. J'ai cessé de croire que j'étais aussi bon que j'aurais voulu l'être. Cette image s'était déjà brisée quand j'ai commencé à user des sentiments d'une femme pour servir mes propres fins. Même si je me disais qu'elle jouait aussi… Même si je m'étais convaincu qu'elle n'avait jamais éprouvé quoi que ce soit à part de la fierté blessée…
Il faut croire qu'avec le temps, l'opinion des vivants m'importe de moins en moins. Qu'ils vivent ou qu'ils meurent, c'est devenu du pareil au même pour moi. On m'accuse d'avoir tué un homme mais à mes yeux, il était déjà mort. Je n'arrive pas à me sentir coupable. J'aurais presque voulu que Sarka me tire dessus, qu'elle en finisse avec la chose que je suis. Mais ça, ça aurait été lâche. Si elle décide de venir me loger une balle dans la tête un jour, je lui ouvrirais ma porte grande ouverte. Mais elle ne semble pas décidée… Après tout, je m'en moque. J'avais peur de mourir dans la crainte de ne léguer rien à personne. Maintenant, je n'ai plus rien à léguer. Je pense que je suis arrivé au bout de la route. La lignée des Leila a perdurée longtemps, le chemin a été long et difficile mais j'ai failli. Je suppose qu'il était écrit depuis longtemps qu'il en serait ainsi. Après tout, je suis nécromant…
J'ai toujours refusé de devenir un combattant. Je me suis toujours méfié de ce que je pourrais faire si je développais un réel potentiel offensif et je n'en avais pas besoin. Mais Minara n'est plus là. Finalement, je pense être celui qui souffre le plus de cette séparation. Pas parce que j'ai besoin d'elle pour me materner. Mais parce qu'elle était mon garde-fou. Je m'étais acheté une conduite pour gérer son instabilité. Une fois que cela ne m'incombait plus, je me trouvais sans rien. Sans but. Seul avec moi-même, je ne pouvais que finir comme ça.
J'aurais du mourir. Cette conscience me vrille l'esprit. Je me suis senti partir et j'étais prêt. Mais il a fallu qu'on me ramène artificiellement vers le chemin de la vie. Les clés n'ont pas pu aller plus loin. Je ressens toujours la déchirure dans ma gorge, le trait dans mon épaule et dans mon flanc, la griffure dans ma jambe, l'éclatement dans mes entrailles. Je n'en mourrais pas mais je vais souffrir longtemps. Il va falloir que j'augmente la dose. Il va être difficile d'être discret. Mais tant pis. Je me fiche de ce que peuvent penser les autres. Certains ont déjà décelés mon addiction alors en découvrir la nature profonde…
Je ne suis pas sûr de vouloir reconstruire ce qui a été détruit. J'ai perdu l'intérêt de toutes les anciennes activités que je pratiquais. Je suis bien obligé de vivre donc je suppose que je vais devoir finir ce qui traîne depuis trop longtemps. Ça me prendra du temps et ça m'occupera. Faire quelque chose d'utile et de concret. L'idée me plaît. D'autant plus que je n'ai pas à courir de droite à gauche. J'ai juste à préparer le terrain… Plus de fumée… Là… Et à me concentrer…



Carnet de suivi, page 1. 35Ème jour de la saison du Colosse, 1327 AE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minara Leila
Minarapedia
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Les Leila   Jeu 22 Jan - 12:58

Etrange chose que la vie, ironique, même. C'est malheureux qu'il faille une mort pour nous rapprocher de nouveau, Minara et moi. D'abord Père, maintenant Castiel... Mais cette fois, elle est venue avec une demande. Nous savons tous deux qu'il est inutile qu'elle la formule, je refuse de toute façon. Je ne tiens pas à le savoir et encore moins à ce qu'elle le sache, ça serait la pire des choses pour elle. Nous nous ressemblons trop au final, il est impossible que j'y consente car je sais ce que cela implique.
Elle a besoin de s'occuper, de changer d'air. Sa situation actuelle ne lui suffit plus, trop de choses la ramène à sa souffrance. Elle souhaite m'aider à redonner leur lustre d'antan aux Leila mais elle a perdu ses droits d'héritage. Si elle reprenait son nom de jeune fille, je suppose que cela permettrait de contourner l'interdiction édictée par le testament de Père. C'est compliqué. En tant qu'officielle Ascalonienne, je ne sais pas si elle pourrait agir en mon nom, même en reprenant les droits que lui vaut la place de soeur... Elle veut laisser tout l'héritage de Castiel à son fils, elle-même ne s'en sent pas digne. Je lui ai proposé de me louer la part de Castiel sur l'entreprise afin que l'héritage de Castiel ne reste pas figé et continue de prospérer. Elle n'aime pas l'idée mais y songera...
Heureusement que j'ai passé suffisamment de temps sur le projet pour que l'entreprise fonctionne comme une machine bien huilée une fois lancée... Il m'aurait été difficile de faire quoi que ce soit en ce moment. Des migraines lancinantes me vrillent l'esprit, je n'arrive pas à conserver ma concentration, j'ai des pertes de mémoire, heureusement que je prend des notes régulièrement, je me relis et je vois à quel point mes propos sont décousus... Une seule chose me soulage mais c'est à double-tranchant, je me suis pris avec joie dans ce cercle vicieux...
Mais il continue de m'échapper. Plus le temps passe et plus j'ai le sentiment qu'il me fuit. Je ne comprend pas pourquoi. Et je ne trouve aucune réponse. Si seulement je savais où il était...


Carnet de suivi, page 38. 22ème jour de la saison du Zéphyr, 1328 AE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Leila   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Leila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Leila de Malaga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Songe :: SECTION RP :: BACKGROUND-